prière

«Car un enfant nous est né, un Fils nous est donné; Et le gouvernement sera sur son épaule, et son nom sera appelé Conseiller merveilleux, Dieu puissant, Père éternel [de l’éternité], Prince de la Paix » (Esaïe 9: 6  version AMP).

C’est déjà la fin de l’année et Noël est proche. Les magasins s’illuminent et s’enrichissent de belles décorations et parmi eux, nul doute que certains auront dressé une crèche de Noël mettant en scène la naissance du sauveur Jésus. Mais pour beaucoup il reste le « petit Jésus ». Alors que la Bible déclare : on l’appellera Dieu puissant.

En effet ce Fils qui nous est donné est en réalité la visibilité parfaite du Dieu tout puissant.

Il n’est pas seulement un Dieu puissant, il est le Dieu Puissant ! Les gens ont servi de nombreux types de dieux à travers l’histoire, mais aucun d’entre eux ne pourrait être appelé puissant.

Une des définitions du mot puissant dans l’hébreu original est un champion ou un héros.

Avant la naissance de Jésus, Son nom était Champion.

Jésus a déclaré lui même : Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre. (Matt 28 :18)

Mystérieuse, cachée, silencieuse, discrète, la puissance de Dieu est efficace et il ne faut pas essayer de vivre la vie chrétienne sans elle.

Au cours de cette année on a peut-être été déçu par un responsable,  un frère ou une sœur. On a été malade et on a souffert sur un lit d’hôpital. On a connu un deuil cruel ; on a pleuré sur un enfant rebelle. On a été tenté. On a eu des doutes. Mais on est resté attaché au Seigneur parce qu’il nous a gardés par sa puissance.

Nous espérons que cette puissance de Dieu puisse ramener ceux qui se sont éloignés mais aussi que de nouvelles âmes puissent venir à Jésus-Christ en cette période  de fin d’année.

Nous souhaitons que cette puissance se manifeste au travers de la vie de l’Eglise, à travers chacun de nous, par notre témoignage dans notre vie de tous les jours. Et que toutes les églises soient des lieux où la puissance de Dieu se manifestera pour sauver et donner la vie.

Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter de Joyeuses Fêtes en entonnant ce merveilleux refrain :

De tout mon être alors s’élève un chant,
Dieu Tout-Puissant que tu es grand.

Pour le Conseil pastoral
Pasteur Michel KOUAME