voeux-EERV

C’est tout à fait dans l’esprit biblique de célébrer le commencement d’une nouvelle année. C’est pour le croyant l’occasion d’une joyeuse prière. L’action de grâce pour les dons reçus devient action de grâce pour une histoire toute remplie d’interventions d’un Dieu-Père, Sauveur aimant et fidèle.

« Tu te réjouiras de toutes les bonnes choses dont le Seigneur ton Dieu t’a gratifié, toi et ta maison. » Dt 26,11
« Remerciez le Seigneur en tout temps et pour tout, au nom de notre Seigneur Jésus. » Eph 5:20

Débutons cette nouvelle année en exprimant chaque matin notre reconnaissance envers Dieu ! Et pour les autres ! N’oublions pas de le remercier pour notre famille, pour les personnes que nous connaissons et que nous aimons. Pour la santé, le travail et pour l’église…
Nous avons tous à y gagner car la reconnaissance rend attirant, avenant et sympathique. Alors que le reste du monde semble fatigué, démoralisé et de mauvaise humeur, rejoignons les rares personnes exceptionnelles qui vivent à contre-courant de la morosité. En agissant ainsi, nous créons une atmosphère de foi et d’espérance, dans laquelle Dieu pourra répandre ses bénédictions.
Impossible ? Difficile ? Nous disons aussi que le réveillon du jour de l’an est le bon moment pour prendre de grandes décisions et de bonnes résolutions. Or, en général comme tout effort basé sur notre propre volonté, nos résolutions tombent vite dans les oubliettes. Il y a essentiellement trois raisons :
– Nous manquons de persévérance.
– Nous ne maîtrisons pas les circonstances.
– Nous ne savons pas ce qui est réellement bon pour nous

Il parait que nous râlons tous en moyenne de 20 à 70 fois par jour. Dès le matin (encore en retard ! Plus de café ! …) Au soir (Pfff je suis crevé ! Quelle journée ! Combien de fois je vous ai dit de ranger ! …). Nous râlons plus que nous le pensons et sans même nous en rendre compte. En conséquence, nous dégageons une ambiance négative, stérile voire toxique qui ne nous apporte rien.
William James disait : « sème une habitude et tu récolteras un caractère ». Il nous faut transformer en routine la réflexion sur toutes les choses pour lesquelles nous pouvons être reconnaissants. C’est une question d’entraînement. N’en restons pas à la simple intention d’adopter un style de vie plein de reconnaissance, il faut commencer à le pratiquer – aujourd’hui même ! Un test a été effectué par une université au Canada sur un grand échantillon de la population dans les années 1990. Le test consistait à faire choisir, pour chacun des volontaires, une habitude. Il en a résulté et mis en évidence qu’il faut en moyenne 21 jours pour que l’habitude soit changée au niveau de notre cerveau. Un autre test effectué sur des astronautes l’a confirmé. Ainsi aujourd’hui beaucoup d’experts sont d’accord sur cette durée de 21 jours.
En conclusion : s’il nous faut 21 jours pour changer d’habitude cela veut dire que nous pouvons décider héroïquement de mettre en pratique durant trois semaines l’habitude biblique qui consiste à « être reconnaissants ». Trois semaines après tu constateras combien c’est bon de commencer la journée en bénissant, et qu’il est devenu plus facile de prier. Se faisant, tu seras armé(e) pour affronter une nouvelle journée.

« L’éternel te bénisse et te garde ! L’Éternel fasse luire sa face sur toi et te fasse grâce ! L’Éternel tourne sa face vers toi et te donne la paix ! » Nb 6:24-26

Nous sommes heureux de servir le Seigneur avec vous et voulons vous assurer de nos prières pour que cette année soit riche de bénédictions et de victoires !

Daniel Thévenet et l’équipe pastorale