Face à ce monde, découvrez un amour parfait

Bandeau-noel-EERV
Difficile de ne pas parler des événements de Novembre : les attentats nous ont touchés, directement ou non, et modifient notre appréhension du monde.
Comment réagir face à ces menaces que constituent le terrorisme, la crise économique, l’afflux des migrants en Europe ?

Par la peur, qui nous pousse à fermer les frontières, nous méfier de l’autre et craindre l’avenir pour nous et nos enfants ?
Ou bien par l’agressivité, qui nous conduira au racisme, à la xénophobie, ou à une guerre de religions ?
Une autre alternative, très occidentale, consiste à éviter de penser à ces sujets inquiétants, et à occuper notre temps et notre énergie à nous divertir, dans l’art, dans les loisirs, ou même dans le travail. Toutes ces choses sont bonnes en soi, mais peuvent-elles être le centre d’une vie, quand nous sommes environnés de tant de souffrance ?

Notre responsabilité de chrétien est engagée : nous sommes appelés par notre Maître à « être la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut être cachée; et on n’allume pas une lampe pour la mettre sous le boisseau, mais on la met sur le chandelier, et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. Que votre lumière luise ainsi devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes oeuvres, et qu’ils glorifient votre Père qui est dans les cieux. (Matthieu 5:14-16)

Face à ce monde, nous devons proposer une réponse qui vient d’En-Haut, du Père des Lumières : il a manifesté un amour parfait, sans contrepartie, sans condition puisque tous en sont au bénéfice. Quand en fin de mois le monde célébrera l’anniversaire de Jésus, c’est l’Amour de Dieu qu’il célèbrera : il s’est fait homme, pour partager nos souffrances ; il est mort ignominieusement, quoique innocent ; et comme l’Amour est plus fort que la mort, elle n’a pu le retenir !

Nous aussi, en ces temps troublés, devons être des porteurs de Lumière là où est l’obscurité ; nous pouvons manifester un amour parfait là où la peur et la haine nous environnent.

Sans doute, j’en suis bien incapable.

Mais par Sa Grâce, j’y parviendrai.

« Seigneur, ne tiens pas compte de ma faiblesse, mais seulement de mon amour pour toi. Je veux apporter l’Amour et la paix là où tu m’as placé, pour que le monde sache que Tu es la seule solution. Et je crois que par ta grâce, j’y parviendrai »

Philippe Allérat