Ketsia

Ketsia

Je suis née dans une famille chrétienne. C’est mon père, lui-même auteur-compositeur et interprète en Inde, qui nous a transmis à moi et mes trois grands frères sa passion pour la musique. J’ai donc baigné très tôt dans ce milieu, j’ai commencé par chantonner et composer par pur divertissement. C’est bien plus tard, à l’âge de 12 ans, admirative devant le progrès et le talent de mes frères, que je m’intéresse plus sérieusement aux différents instruments, notamment au piano et à la guitare.

Mes parents ont fait des sacrifices pour nous offrir de beaux instruments, je leur en serai toujours reconnaissante, cependant ils ne nous ont pas fait ce seul cadeau. Ils nous ont aussi transmis une chose bien plus précieuse : leur amour pour Dieu. Nous avions très souvent des moments de prière en famille et nous allions tous les dimanches à l’église de Loriol. Là, mes frères et moi formions le groupe de louange avec deux autres jeunes. Puis à 16 ans je me suis occupée de la chorale des enfants.

Les chants à l’église me touchaient profondément. Je me sentais renouvelée par les paroles de plusieurs d’entre eux, et en particulier par le vieux cantique : Tel que je suis sans rien à moi. C’est la musique qui m’a amenée à Dieu, elle fait désormais partie de ma vie. A 15 ans je prends mon baptême et je décide de consacrer ce don au Seigneur.

De nature réservée, j’exprime tout se que je ressens et ce qui me touche par le moyen de l’écriture et la composition. J’ai longtemps gardé ces textes pour moi, mais Dieu à mis sur mon chemin des amis qui m’ont beaucoup encouragé à les partager. Ceci m’a permis de me dépasser, et par le soutien de plusieurs, j’ai pu participer à un concours de chants. Par la suite, j’ai pu enregistrer les secondes voix pour différents artistes chrétiens dans le CD Dieu incomparable. Depuis, plusieurs projets musicaux s’offrent à moi, et j’en suis ravie.

Ce que je désire par mes textes (Anglais/Français) et mes mélodies simples et sincères, c’est de faire du bien autour de moi. Par les expériences que j’ai vécues, je cherche à encourager, à réconforter, et à faire connaître aux autres la personne qui est responsable de la joie que j’ai dans mon cœur : mon Dieu.

facebook
youtube