« N’abandonnez jamais, jamais, jamais, jamais, jamais ! »

Le 21 octobre 1941 Winston Churchill a visité son ancienne école, à Harrow School, juste après le « Blitz ». On attendait un grand discours, ce fut le plus court mais le plus célèbre !

« Je vous adresse cette leçon : n’abandonnez jamais, jamais, jamais, jamais, jamais ! N’abandonnez rien, ni de grand ni de petit, rien d’important ni rien d’insignifiant ; n’abandonnez rien sauf quand l’honneur et la raison l’exigent. Ne cédez jamais à la force, ne cédez jamais à la force apparemment irrésistible d’un ennemi ».

Trop souvent on « abandonne » facilement, pourquoi ? Par découragement, par dépit, par fatigue, peut être aussi par facilité ? Pourtant on ne fait rien sans persévérance ni détermination.
Pour réaliser son idée d’ampoule à filament – qui a éclairé le monde depuis 1878 – Thomas Edison a envoyé ses équipes chercher la matière idéale partout autour du globe ; ils ont rapporté plus de 6 000 substances végétales à partir desquelles Edison a fait 1200 tentatives… jusqu’à réussir avec un filament de coton carbonisé. Sa conclusion est célèbre : « Je n’ai pas échoué. J’ai simplement trouvé 10.000 solutions qui ne fonctionnent pas ».
Le sport nous offre aussi de beaux exemples de persévérance et d’effort prolongé. Les navigateurs sur leurs voiliers, les athlètes aux jeux Olympiques nous crient « n’abandonne jamais ». Les champions bâtissent leur succès par des heures de travail acharnés, d’efforts constants et une vraie discipline de vie.

C’est pourquoi il est écrit dans Hébreux 10 :35

« N’abandonnez donc pas votre assurance (foi), car une magnifique récompense est attachée à cette foi »

. Cette assurance c’est la ferme certitude que Dieu va intervenir parce qu’il l’a promis ! Jérémie 17.7 : Béni soit l’homme qui se confie dans l’Eternel, et dont l’Eternel est l’espérance !

Posons nous cette question : qu’est-ce qui nous motive à atteindre votre but ?
Notre meilleure arme, c’est notre volonté ou notre détermination à avancer avec l’aide de Dieu, en tenant compte des points suivants :

>> Ne pas avoir peur des échecs et des erreurs.
>> Le parcours peut être long. Une erreur que l’on rencontre souvent, c’est de croire que tout sera facile et rapide.
>> Nous n’avons pas d’autre choix que d’être persévérant !

« N’abandonnez donc pas votre assurance (foi), car une magnifique récompense est attachée à cette foi ». Soyons donc persévérants et tôt ou tard, nous serons récompensés.

En vous souhaitant du courage et de la détermination, je vous laisse avec cette citation :

« La plupart des hommes, pour arriver à leurs fins, sont plus capables d’un grand effort que d’une longue persévérance. » Jean de La Bruyère, Caractères