Paul et la médaille d’or

Daniel ThévenetDans le Nouveau Testament il est question de sport et d’athlétisme, mais celui qui en parle le plus est l’apôtre Paul.
Paul utilise des termes corrects et précis concernant l’athlétisme, aussi nous en déduisons une très grande familiarité avec le monde du sport. Il a probablement été un grand sportif dans sa jeunesse ou alors un spectateur assidu et cultivé. L’actualité récente a replacé le sport à la une !

Amis chrétiens vous êtes appelés à être des champions ! ALORS :
« Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul reçoit le prix ? Courez de manière à l’obtenir. Tout lutteur s’impose toute espèce d’abstinences ; eux pour recevoir une couronne corruptible, nous, pour une couronne incorruptible. Moi donc, je cours, mais non pas à l’aventure ; je donne des coups de poing, mais non pour battre l’air. Au contraire, je traite durement mon corps et je le tiens assujetti, de peur, après avoir prêché aux autres, d’être moi-même disqualifié » (1 Corinthiens 9:24-27).

« Ce n’est pas que j’aie déjà remporté le prix ou que j’aie déjà atteint la perfection ; mais je poursuis ma course afin de le saisir, puisque moi aussi, j’ai été saisi par le Christ-Jésus. Frères, pour moi-même je n’estime pas encore avoir saisi le prix ; mais je fais une chose : oubliant ce qui est en arrière et tendant vers ce qui est en avant, je cours vers le but pour obtenir le prix de la vocation céleste de Dieu en Christ-Jésus » (Philippiens 3:12-14).

En lisant ces quelques versets on peut déduire :

1) PAUL PROPOSE UN ENTRAINEMENT INTENSIF indispensable pour devenir un champion.

2) PAUL PROPOSE L’EFFICITE et non le gaspillage d’énergie et de temps !

3) PAUL NE SOUHAITE PAS LA DISQUALIFICATION !

4) PAUL OUBLIE (pardonne) LE PASSE POUR MIEUX COURIR.

5) PAUL COURT POUR GAGNER ! La défaite n’est même pas envisagée…

Le prix en vaut la peine : Gagner Christ, le Champion des champions !

« Exerces-toi à la piété ; car l’exercice corporel est utile à peu de choses, tandis que la piété est utile à tout, elle a la promesse de la vie présente et le la vie à venir » (1 Timothée 4:7-8).