Soyons cohérent dans notre confession – Edito de Joss Ngandu

Joss NganduLes chrétiens ont l’habitude de prononcer des phrases ou des mots qui ne sont pas forcément assimilés par leur prochain. C’est leur jargon, appelé aussi « le patois de Canaan ». A titre d’exemple voici trois expressions qu’ils disent très souvent :

  • Amen ! Qui est un mot hébreux signifiant « ainsi soit-il » ;
  • Alléluia ! Qui veut dire « gloire à Dieu » ;
  • ou encore Hosanna ! Qui signifie « de grâce, secours-nous ».

Ces termes sont parfois utilisés par leurs contemporains sans forcément en comprendre le sens. J’ai voulu en savoir plus sur leur croyance, et  je souhaite le partager avec vous. Nous avons tous une date de naissance, un moment où nous avons commencé à exister. Les chrétiens soutiennent que Dieu existe par lui-même, et ne tire son existence de personne d’autre que lui. Que son essence est d’exister, et son existence est son essence. Ils disent que Dieu est hors de l’espace et sans limite, mais en même temps dans l’espace sans y être prisonnier. Raison pour laquelle il ne peut être visible,  contrairement à ses œuvres qui le sont.

Nous sommes tous limités par notre corps. En même temps, notre corps est aussi limité par les années. Le temps a ainsi une influence sur nous car nous changeons physiquement et intérieurement. Mais les chrétiens soutiennent que le temps n’a aucune influence sur Dieu, aucun pouvoir sur lui. Serait-ce pour cela qu’il ne change pas ? Qu’il est immuable ? Ni vieux, ni jeune. Ainsi, ce qu’il a promis un jour est promis pour toujours.

Ils disent que son immuabilité implique que Dieu remplit toujours ses engagements, c’est-à-dire qu’il est fidèle et constant dans ses relations. Donc ce qu’il dit est la vérité. Les chrétiens affirment que Dieu n’est pas limité par le temps, ce qui explique qu’il connait les faits et gestes, les pensées de chacun, et que rien n’est caché devant lui. Il est donc omniscient. Ils disent aussi que Dieu n’est pas lié ou limité par les lois de notre monde. Ainsi, nous pouvons attendre de lui qu’il agisse au-delà de nos limites, ou de ce que nous pouvons imaginer. Il peut donc faire des miracles car aucune de nos situations ne le dépasse, ne le surprend. Il ne connaît aucune limite à sa puissance.

Les chrétiens disent aussi que tout cela ne fait pas de Dieu simplement une force, une puissance agissante ou un être impersonnel. Car dans la Bible, Dieu se présente en disant « Je suis celui qui suis ». Affirmant ainsi qu’on ne peut séparer ce qu’il est de qui il est. Ne dépendant de quoi que ce soit, ni limité par qui que ce soit. Mais en se présentant, Dieu veut une relation personnelle et je peux comprendre que cela est aussi valable pour moi.

Finalement, Il me semble qu’il est possible d’avoir un lien avec ce Dieu décrit de manière si étonnante, et qu’il y a une certaine cohérence dans ce que les chrétiens confessent.

Joss Ngandu
Novembre 2013