Une bonne santé intérieure ?

Ce moi-ci, je livre à votre réflexion un extrait du livre de C.S. Lewis A la lumière des Psaumes :

J’ai remarqué que ce sont les esprits les plus humbles, et en même temps les plus équilibrés et les plus larges qui louent le plus le Seigneur. Par contre, les désaxés, les marginaux, les mécontents sont ceux qui louent le moins….Un homme sain, même s’il n’a pas été élevé dans le luxe et s’il est un fin gourmet, apprécie un bon repas très modeste alors qu’un snob ou un homme qui digère mal trouve à redire de tout ce qu’on lui présente. Ainsi, dans la plupart des cas, la louange semble être l’expression audible d’une bonne santé intérieure. Pour beaucoup, elle a été réprimée par la formation religieuse, mais elle est là ! En nous.

John Henry Jowett a dit, au tout début du siècle dernier : « La gratitude est un vaccin, une antitoxine et un antiseptique ». Il est vrai que les thérapeutes auraient moins de clients et que nous ferions des économies de médicaments si nous commencions à pratiquer ce qui est écrit dans la Bible :

« …Remerciez le Seigneur en tout temps et pour tout, au nom de notre Seigneur Jésus »
Ephésiens 5:20.

« Je veux chanter au Seigneur tant que je vis ; je veux jouer pour mon Dieu tant que je dure. Que mon poème lui soit agréable ; moi, je me réjouis dans le Seigneur »
Psaume 103 : 33-34

« Le royaume que nous recevons est inébranlable : soyons donc reconnaissants et servons Dieu d’une manière qui lui soit agréable, avec soumission et respect »
Hébreux 12:28

C’est tellement important de développer une attitude de reconnaissance, les bénéfices sont appréciables ! Rendons-grâce au Seigneur pour toute bonne chose !

Je vous laisse avec le texte suivant écrit par Gaston Courtois, bonne réflexion (et bonne volonté !)

Les dix commandements de la joie :

  • La joie à Dieu, tu demanderas chaque matin fidèlement.
  • Calme et sourire montreras, même en cas de désagrément.
  • En ton cœur, tu te rediras:  »Dieu qui m’aime est toujours présent »
  • Sans cesse, tu t’appliqueras à voir le bon côté des gens.
  • La tristesse tu banniras de toi impitoyablement.
  • Plainte et critique éviteras; Il n’est rien de plus déprimant.
  • A ton travail tu t’emploieras d’un cœur joyeux allègrement.
  • Aux visiteurs réserveras un accueil bienveillant.
  • Les souffrants réconforteras en t’oubliant totalement.
  • En répandant partout la joie, tu l’auras pour toi sûrement.

Soyez bénis !